Premium Flake

Mélanges de flocons de haute qualité pour poissons.

Nos flocons sont des mélanges riches de différents types de flocons qui constituent une nourriture optimale pour tous les poissons. Avec des nutriments précieux et des ingrédients fonctionnels, ils assurent un apport complet à tes poissons.

Découvrir les avantages

Vitakraft Premium Color, Premium Vita und Premium Gold Fischfutterdosen
Loading...

Mélange Vita® Flake

Mélange riche pour l'alimentation des poissons de compagnie

  • Avec crevettes et spirulina
  • Avec prébiotique pour soutenir la flore intestinale et une assimilation optimale de la nourriture
  • Bêta glucanes, multivitamines et vitamine C pour renforcer les défenses immunitaires
  • Ne rend pas l'eau trouble
Loading...

COLOR Flake-Mix

Flocons de haute qualité pour intensifier la couleur des poissons de compagnie

  • Avec des caroténoïdes pour favoriser le développement des pigments
  • Avec prébiotique pour soutenir la flore intestinale et une assimilation optimale de la nourriture
  • Bêta glucane, multivitamines et vitamine C pour soutenir les défenses immunitaires
  • Ne rend pas l'eau trouble
Loading...

GOLD Flake-Mix

Pour la vitalité et les couleurs éclatantes des poissons rouges

  • Avec germes de blé, spirulina et crustacés riches en protéines
  • L'astaxanthine favorise la splendeur des couleurs des poissons
  • Avec prébiotique pour soutenir la flore intestinale et une utilisation optimale de la nourriture
  • Bêta glucane, multivitamines et vitamine C pour soutenir les défenses immunitaires
  • Ne rend pas l'eau trouble

Vitakraft Premium Flake-Mix nourriture en flocons

Mehrere bunte Fische
HAUTE QUALITÉ Des mélanges

Sélection soigneusement composée de différents types de flocons.

ADAPTÉ aux espèces

Tous les ingrédients sont parfaitement adaptés aux besoins de vos poissons d'ornement.

EAU PROPRE Garantie

Le mélange de nourriture ne trouble pas l'eau grâce à sa qualité.

BONNE PERFORMANCE d'une marque historique

Vitakraft est l'un des plus importants fabricants d'aliments pour animaux de compagnie.

Découvre notre diversité ...

Guide des poissons d'aquarium

Afficher toutes les réponses
Cacher toutes les réponses
  • Acquisition et équipement

    Ce n'est pas sans raison que l'aquariophilie compte parmi les loisirs les plus beaux et les plus variés. On peut observer de près un petit écosystème, découvrir les comportements des différentes espèces de poissons et se laisser fasciner par leurs couleurs exotiques. En outre, l'aménagement de l'aquarium offre de nombreuses possibilités de mettre en œuvre ses propres idées d'aménagement.

    Premiers pas

    L'aquarium d'eau douce

    Parmi les aquariums d'eau douce, l'aquarium dit communautaire est le plus répandu. Il accueille différentes espèces de poissons d'ornement, généralement tropicaux, et différentes plantes dont les besoins sont similaires. Dans un aquarium d'espèces, en revanche, vivent des poissons d'une ou de plusieurs espèces étroitement apparentées (p. ex. cichlidés mbuna).

    Liste de contrôle pour l'équipement

    • Aquarium avec couvercle et tube fluorescent
    • Supports d'aquarium, p. ex. plaque de polystyrène (épaisseur d'environ 0,5 à 1 cm) ou encore caoutchouc souple
    • Substrat de fond
    • Décoration : bois de pierre, roche perforée, etc., racines d'aquarium et plantes aquatiques
    • Filtre : filtre intérieur ou extérieur avec substrat filtrant
    • Chauffage à régulateur et thermomètre d'aquarium
    • Nettoyeur de disque magnétique pour algues ou éponge (spéciale)
    • Conditionneur d'eau et bactéries de filtration
    • tuyau pour changer l'eau
    • Seau de 10 litres utilisé exclusivement pour l'entretien de l'aquarium
    • Minuterie pour l'éclairage de l'aquarium
    • nourriture adaptée aux espèces de poissons choisies

    Le bon emplacement

    L'emplacement de l'aquarium doit être choisi de manière à ce que l'on puisse observer les poissons depuis un endroit confortable. Le rayonnement direct du soleil peut toutefois favoriser la croissance des algues et, en été, chauffer trop fortement l'eau. Il est donc préférable de ne pas placer l'aquarium trop près d'une fenêtre.
    La capacité de charge de l'emplacement doit être prise en compte dans la planification, surtout pour les grands bassins. Même les petits bassins ont un poids non négligeable : un litre d'eau pèse 1 kg, auquel il faut ajouter la terre de fond, les pierres et autres décorations... On atteint ainsi rapidement plus de 80 kg ! Le plus sûr est donc de placer l'aquarium sur un meuble spécial qui tient compte de ce poids dans sa structure statique.
    L'aquarium doit être posé sur un support en polystyrène ou sur un autre support spécial. Cela permet de compenser les inégalités minimales de la surface de pose.

    L'aménagement du bac

    L'aménagement de l'aquarium doit permettre de créer un espace de vie adapté à l'espèce pour les poissons et les plantes. L'"équilibre biologique" recherché dépend d'une interaction intacte entre les poissons, les plantes, l'eau, les micro-organismes ainsi que l'équipement technique.

    Aperçu des principales étapes

    1. terre de fond et décoration

    Mélanger environ un tiers de la terre de fond lavée à l'eau claire (lors du rinçage, il ne doit plus rester de turbidité dans l'eau) avec un peu de terre nutritive et la répartir uniformément sur le fond du bassin. Ajouter le reste de la terre de fond par-dessus. Au total, le fond du bassin devrait être recouvert d'environ 3 à 6 cm de terre de fond remontant vers l'arrière. Tous les objets de décoration tels que les pierres, les racines et autres doivent être frottés à l'eau claire et chaude et enfoncés dans le gravier. Pour les poissons qui fouillent le fond, il faut veiller à ce que la structure soit solidement fixée sur le fond de l'aquarium et que rien ne puisse basculer (le cas échéant, la fixer avec du silicone) ! Pour de tels animaux, il est en outre préférable d'utiliser une terre de fond à grains ronds.
    Remplir ensuite le bac à environ un tiers avec de l'eau du robinet tempérée, préalablement préparée pour les poissons. Les valeurs de l'eau, qui dépendent des besoins de vos futurs poissons, doivent être contrôlées régulièrement.

    2. mise en place des plantes aquatiques

    Avant d'introduire les plantes, il convient d'enlever le substrat de plantation qui adhère aux racines et de raccourcir les racines des plantes d'environ un quart à l'aide de ciseaux. Les plantes à tige à croissance rapide (p. ex. les haennix) conviennent parfaitement comme plantes de fond. Elles doivent être enfoncées dans le sol et lestées avec un galet. Dans la zone centrale, quelques plantes en rosette qui poussent en largeur, comme l'épiaire d'Amazonie, sont particulièrement belles. Pour les planter, il suffit de percer un trou dans le gravier avec le doigt et d'y placer la plante.
    Pour ne pas obstruer la vue des poissons, il convient de n'utiliser que des plantes de petite taille pour l'avant-plan, comme le petit lancier. Les plantes dites "perchées" sont également très décoratives au premier plan. Elles sont fixées à des pierres ou à des racines à l'aide d'un fil de nylon qui permet également d'intégrer de la fougère de Java, par exemple.

    3. installer le filtre et le chauffage de régulation

    Remarque : toujours débrancher les appareils techniques avant de les mettre dans l'eau !
    Remplir l'aquarium avec de l'eau du robinet préparée jusqu'à environ 3-4 cm du bord. Ensuite, on fixe le chauffage de régulation à l'aide de ventouses dans l'un des coins arrière de l'aquarium. Dans l'autre coin, on fixe le filtre intérieur rempli de matériau filtrant ou, si l'on utilise un filtre extérieur, le tube d'aspiration. La sortie d'air correspondante est montée à l'horizontale à hauteur du niveau de l'eau sur la vitre arrière de l'aquarium ou sur le côté.
    Le thermomètre est fixé sur la vitre avant ou latérale de l'aquarium afin de pouvoir contrôler la température de l'eau à tout moment. La plupart des espèces de poissons tropicaux d'ornement préfèrent des températures autour de 20 - 28°C. Demandez à votre animalerie de vous indiquer les besoins plus précis de chaque espèce de poisson.

    4. mise en service de l'aquarium

    Une fois que tous les appareils techniques ont été raccordés, le couvercle peut maintenant être posé avec précaution sur le bac. Le filtre, le chauffage et l'éclairage sont ensuite raccordés au circuit électrique. Une minuterie assure une durée d'éclairage régulière de 10 à 12 heures.

    5. phase de rodage

    Très important : les poissons ne devraient être introduits qu'après une "phase de rodage" d'environ 3 à 4 semaines. Pendant cette période, les précieux micro-organismes se développent aussi bien dans la masse filtrante que dans la terre de fond. Ils assurent la décomposition des substances nocives et l'équilibre biologique de l'aquarium. Ce processus peut être efficacement soutenu par "l'ensemencement" de la masse filtrante avec des bactéries de filtration.

    6. sélection des poissons

    Après 3 à 4 semaines de rodage, un habitat approprié pour les poissons a été créé dans l'aquarium. Lors de la sélection des habitants, les considérations suivantes doivent être prises en compte :

    • Les espèces de poissons doivent être compatibles dans leur comportement ainsi que dans leurs exigences en matière de qualité de l'eau et d'alimentation.
    • Les valeurs de l'eau peuvent être contrôlées à l'aide d'un kit de test disponible dans les animaleries (pour en savoir plus, voir "Préparation de l'eau adaptée aux poissons et changement partiel de l'eau").
    • Chaque espèce de poisson vit dans une région de l'eau qu'elle préfère. L'aquarium paraît le plus vivant lorsque les régions supérieures, moyennes et inférieures de l'eau sont habitées.
    • A titre indicatif, il est recommandé de ne pas dépasser 1 cm de poisson pour 4 litres d'eau. Un bac plus densément peuplé a tendance à provoquer des fluctuations dans les valeurs de l'eau, une surfertilisation et une croissance accrue des algues, et présente un risque accru de maladie pour les poissons.

    7. introduction des poissons dans l'aquarium

    L'introduction des poissons d'ornement doit se faire en douceur afin d'éviter un "choc de transfert". Pour harmoniser la température et la qualité de l'eau, il faut donc commencer par placer le sac de transport dans le bac. Aucune eau ne doit entrer ou sortir et il faut veiller à ce que le sac ne soit pas placé sous les luminaires.
    Après environ 15 minutes, un tiers de l'eau de transport est remplacé par de l'eau d'aquarium ou complété en conséquence. Cette opération est répétée deux fois après 15 minutes supplémentaires. Ensuite, on introduit prudemment les poissons dans l'aquarium à l'aide d'un filet de pêche. Comme l'eau de transport peut contenir des médicaments et des micro-organismes auxquels le petit écosystème de l'aquarium n'est pas adapté, il faut absolument la jeter.

  • Élevage & soins

    La qualité de l'eau de l'aquarium détermine la qualité de vie des poissons d'ornement. Ce n'est que lorsque les processus biologiques et chimiques de l'eau fonctionnent correctement que les poissons restent en bonne santé et heureux de vivre. L'objectif de l'aquariophilie est donc de veiller à l'équilibre biologique de l'aquarium par des mesures d'entretien régulières.

    Traitement de l'eau adapté aux poissons et changement partiel de l'eau

    Les lacs et les rivières se nettoient d'eux-mêmes grâce aux courants naturels et aux échanges d'eau. Dans l'aquarium, en revanche, les processus naturels d'épuration ne peuvent avoir qu'une efficacité limitée. C'est pourquoi il est nécessaire de disposer d'une technique de filtration performante et de procéder régulièrement à un changement partiel de l'eau, qui permet de réduire les substances nocives dissoutes dans l'eau.
    Les poissons exotiques d'ornement ont adapté leur organisme aux conditions de vie dans leurs eaux d'origine. Pour qu'ils retrouvent ces conditions dans l'aquarium, l'eau est traitée lors de la nouvelle installation et également lors du changement partiel régulier de l'eau. L'ajout du conditionneur d'eau Aqua-Bon® 6 in 1 lie les métaux lourds et transforme l'eau du robinet normale en une eau d'aquarium adaptée aux poissons. Les branchies et les muqueuses sensibles des poissons sont ainsi protégées.

    Dégradation des substances nocives grâce à une filtration optimale

    La filtration permanente constitue, avec le changement partiel de l'eau, la principale condition pour obtenir une eau d'aquarium propre et claire. Le circuit du système de filtration se divise en deux étapes, chacune faisant appel à des matériaux de filtration spécifiques.

    1. La filtration mécanique (préfiltration) élimine les résidus organiques tels que les parties mortes des plantes, les restes de nourriture et les excréments des poissons. Les grosses particules ne doivent pas pénétrer dans le filtre !
    2. La filtration biologique (post-filtration) est assurée par des micro-organismes qui s'installent dans les pores des matériaux filtrants.

    Lors de la filtration biologique, les micro-organismes transforment les composés azotés, par exemple les déchets de la digestion des protéines, en nitrates non toxiques en passant par différentes étapes intermédiaires. La première étape consiste à former de l'ammonium non toxique (NH4+) ou de l'ammoniaque toxique (NH3) lorsque le pH est supérieur à 7,5.

    L'ammonium ou l'ammoniaque est ensuite décomposé en nitrite (NO2), également toxique, et enfin en nitrate (NO3). Les nitrites sont très nocifs pour les poissons. Le nitrate est moins toxique, mais peut favoriser la croissance des algues en tant que nutriment pour les plantes. Des taux excessifs de nitrites ou de nitrates peuvent être rapidement réduits par un changement partiel de l'eau. À long terme, il convient d'identifier les sources et de les réduire.

    Pour éviter de polluer l'eau et de mettre ainsi en danger la santé des poissons, et en raison de leur grande toxicité, ces taux de polluants devraient être contrôlés régulièrement, tout comme les autres paramètres de l'eau.

    Tester et ajuster les valeurs de l'eau

    En fonction de son eau d'origine, chaque espèce de poisson a ses propres exigences en matière de dureté et de pH de l'eau.
    La plupart des poissons d'eau douce ont besoin d'une dureté carbonatée de 3° à 12° dKH (= dureté carbonatée allemande) et d'une eau douce à moyennement dure avec une dureté totale de 4° à 14° dGH (= dureté totale allemande). La dureté carbonatée est en outre importante pour la stabilité du pH et ne devrait jamais descendre en dessous de 3° dKH.

    Le pH indique l'acidité de l'eau : Les valeurs inférieures à pH 7 sont acides, les valeurs supérieures sont basiques (ou alcalines). Les cichlidés des lacs d'Afrique de l'Est, par exemple, ont besoin d'un pH alcalin d'environ 8, tandis que les cichlidés nains d'Amazonie vivent dans des eaux au pH acide pouvant atteindre 5,5.

    Entretien et nettoyage réguliers

    Les travaux d'entretien d'un aquarium rodé ne prennent pas beaucoup de temps - s'ils sont effectués régulièrement :

    1. Quotidiennement : vérifier la technique et la température. Observer le comportement et l'apparence des poissons (des changements peuvent indiquer des maladies).
    2. Environ tous les 15 jours : avant le changement partiel de l'eau, contrôler les valeurs de l'eau (pH, dureté, NO2, NO 3). Remplacer ensuite, en fonction de la population de poissons, 10 à 30% de l'eau de l'aquarium par de l'eau du robinet adaptée à la température de l'eau de l'aquarium et préparée pour les poissons. Auparavant, nettoyer également les vitres de l'aquarium avec un nettoyant magnétique pour algues.
    3. Entretien des plantes : couper aux deux tiers, à l'aide de ciseaux tranchants, les plantes à tige à croissance rapide qui poussent déjà le long de la surface de l'eau.

    Entretien du filtre : nettoyer la partie mécanique du filtre lors du changement partiel de l'eau. La masse filtrante biologique ne doit être rincée avec précaution que tous les 3 mois environ avec de l'eau d'aquarium (en aucun cas avec de l'eau froide du robinet !) afin de ne pas détruire les précieux micro-organismes.

  • Alimentation

    Les bases de l'alimentation

    Les eaux tropicales et subtropicales d'origine des poissons d'eau douce fournissent, dans leur diversité naturelle, tous les éléments nutritifs nécessaires à la vie. La nourriture provient principalement de l'habitat subaquatique, comme les larves de moustiques, les daphnies, les tubifex et la nourriture végétale (croissance des algues). Mais l'eau contient également de la nourriture provenant de l'extérieur : insectes, fleurs tombées, baies, etc.

    Alimentation en aquarium

    Au cours de l'évolution, chaque espèce de poisson s'est adaptée à l'offre alimentaire spécifique de son habitat naturel. L'alimentation dans l'aquarium devrait donc s'inspirer de la nature et fournir aux poissons tous les éléments nutritifs nécessaires dans les quantités et les combinaisons requises. La qualité de l'eau ne doit pas être polluée par des nutriments superflus.

    Chez les poissons également, nous connaissons différents spécialistes de l'alimentation, parfois même au sein d'une même famille de poissons. Il existe des poissons principalement herbivores, des poissons prédateurs et des poissons omnivores. La majorité des poissons d'aquarium sont omnivores.

    Le concept d 'aliments pour poissons d'ornement de Vitakraft suit la voie de la nature et répond entièrement aux exigences nutritionnelles de chaque espèce de poisson. La nourriture atteint en outre une utilisation optimale des substances nutritives et évite ainsi une pollution inutile de l'eau par les excréments.

    Une nourriture adaptée à l'espèce - et ses propriétés dans l'eau

    Chaque espèce de poisson vit dans une zone d'eau privilégiée dans laquelle la nourriture est absorbée en conséquence. Ainsi, les silures vivant dans le fond possèdent une bouche inférieure qui leur permet de prélever la nourriture sur le fond. Les poissons des régions supérieures de l'eau (anguille d'eau douce, guppys) sont des mangeurs de surface avec une bouche supérieure. Les poissons des régions moyennes ont une bouche terminale.

    La nourriture doit avoir des propriétés de flottaison, de descente ou de suspension, en fonction de la manière dont les poissons se nourrissent selon leur espèce. L'arôme de la nourriture est également important, car les poissons se laissent guider par leurs organes olfactifs sensibles pour trouver leur nourriture. Grâce à sa composition particulière, la nourriture pour poissons d'ornement Vitakraft tient compte des différentes exigences des différents habitants de l'aquarium.

    Les éléments constitutifs de l'alimentation

    • Les graisses sont la principale source d'énergie et sont donc nécessaires à la constitution des réserves d'énergie. Les aliments pour poissons d'ornement Vitakraft contiennent, entre autres, de l'huile de poisson pour fournir aux poissons des acides gras essentiels insaturés oméga-3.
    • Certains poissons peuvent également utiliser des hydrates de carbone comme source d'énergie. D'un point de vue biochimique, les glucides comprennent également les fibres, qui jouent un rôle important pour une digestion saine, en particulier chez les poissons herbivores.
    • Les protéines et leurs acides aminés sont à la base du métabolisme des matériaux de construction et permettent entre autres la formation des muscles, la croissance et la formation d'autres tissus. Les aliments pour poissons d'ornement Vitakraft contiennent une composition précisément dosée de protéines et donc d'acides aminés essentiels.
    • Les vitamines, dans une composition quantitative et qualitative sophistiquée, soutiennent les fonctions de protection de l'organisme contre les maladies et sont vitales pour les processus métaboliques les plus divers.
    • La nourriture pour poissons d'ornement Vitakraft contient un procédé Immune Active, une combinaison spécialement développée de bêta-glucanes, de multivitamines et de vitamine C stable à long terme pour renforcer les défenses immunitaires.
    • Les colorants (tels que l'astaxanthine) sont nécessaires aux poissons pour la coloration spécifique à l'espèce, qui remplit des fonctions comportementales importantes. Outre la communication au sein de l'espèce, les colorations intenses des poissons d'ornement font également plaisir à l'observateur en dehors de l'aquarium.

    Conseils d'alimentation

    • Il est préférable de nourrir les poissons une à plusieurs fois par jour en petites quantités - pas plus que ce qu'ils peuvent absorber en quelques minutes.
    • Veiller à une alimentation variée - ceci est particulièrement valable pour les aquariums communautaires.
    • Ne pas nourrir directement après les mesures d'entretien (comme le changement d'eau ou le nettoyage des vitres).
  • Le bon emplacement

    L'emplacement de l'aquarium doit être choisi de manière à ce que l'on puisse observer les poissons depuis un endroit confortable. En tant que point de mire attrayant, l'aquarium embellit n'importe quelle pièce.

    Ne placez pas l'aquarium trop près d'une fenêtre. Le rayonnement direct du soleil peut favoriser la croissance des algues et, en été, chauffer trop fortement l'eau.

    Pour un grand bassin, la capacité de charge de l'emplacement doit également être prise en compte dans la planification.

    L'aquarium doit être placé sur un support en polystyrène ou sur un autre support spécial. Cela permet de compenser les inégalités minimales de la surface de pose.